Rod Rod

Jim Cregan fut le guitariste attitré du groupe original de Rod Stewart créé dans les années 75 lorsque le groupe Les Faces se séparèrent. Jim, James Cregan pour l'état civil, est né le 9 mars  1946 à Yeovil, dans le Sud de l'Angleterre, de parents irlandais. Il passe sa scolarité à Harrow School Of Art près de Londres.

Guitarist, bassist, writer and producer, Jim a participé, outre le groupe de Rod Stewart, à de nombreuses formations et joué pour de grands noms comme Steve Harley & Cockney Rebel, Julie Driscoll, Muray Head, Rita Coolidge,  Cat Stevens, Joe Cocker, ...

C'est en 1967 que Jim, après avoir fait une incursion au sein du groupe Julian Covay and the Machine, rejoint le groupe Blossom Toes. Ils enregistrent deux albums dans les années 70, le premier "We §Are Ever So Clean" aux influences "flower-power", tandis que le second "If Only For A Moment" sonne plutôt "heavy metal". Si ces deux albums furent des échecs commerciaux, ils sont devenus depuis des "collectors" ensencés par la critique plus récemment. Blossom Toes est dissous et en 1971, après avoir travaillé sur l'album de Julie Driscoll, rejoint Stud avec qui il va enregistré deux albums  "September" en 1972 et "Goodbye Live At Command" en 1973.

L'année 1972 lui permet de remplacer le bassiste du groupe Family, avec lequel Jim va tourner aux Etats Unis en ouverture des shows dElton John. Il fait la connaissance de Bernie Taupin, le fidèle parolier d'Elton. A leur retour en Grande-Bretagne, Family enregistre deux singles et un album "It's Only A Movie",  tourne au Royaume-Uni puis se sépareront. Jim lui a d'autres projets, il épouse la chanteuse anglaise Linda Lewis pour qui il produit deux albums et quelques singles à succès (Rock-a-Doodle-Doo" 15e dans les charts anglais en 1973) et notamment l'album "Not A Little Girl Anymore" en 1975. Il se joint à la tournée mondiale de Cat Stevens où il joue pour Linda et Cat Stevens.

Jim est alors invité à rejoindre le nouveau groupe de Steve Harley, Cockney Rebel. Le groupe de glam rock enregistre dans les studios légendaires d'Abbey Road leur plus grand succès "Make Me Smile (Come Up and See Me) dont le solo de guitare acoustique va offrir à Jim ses entrées dans l'univers musical des grands groupes, de Pink Floyd à Van Morrison. Mais c'est Rod Stewart qui l'emporte. Jim devient directeur musical de Rod, co-auteur et co-producteur de nombreux succès de Rod, allant jusqu'à remporter 3 prix ASCAP pour l'écriture de "Forever Young", "Passion" et "Tonight I'm Yours".  Pour son travail avec Rod, Jim a reçu à ce jour  13 disques multi platine et disques de platine pour une bonne trentaine de chansons écrites et enregistrées ensemble, dont "Forever Young" qui fut nominé pour un Grammy Award en dépit de sa mise en cause pour plagiat de la chanson du même nom de Bob Dylan de 1974. L'ASCAP ne donnera pas suite, la chanson ne présentant pas de similitudes suffisantes, et attribuera même un troisième trophée à Jim pour sa contribution.

 

CHANNEL TV ROD STEWART ON AIR CHANNEL TV ROD STEWART ON AIR Biographie/Biography. Interview . #Robinbio #Lepetitrécit Biographie/Biography
Guitariste du Rod Band de 1976 à 1989 CHANNEL TV ROD STEWART ON AIR Liens/Links. #liensRobin3

Dans le coffret "The Rod Stewart Sessions 1971-1998" on peut trouver de nombreux trésors ... peux-tu nous dire s’il existe encore quelques autres morceaux ?
Oui, il y a d'autres morceaux. Rod a enregistré 3 chansons dans mon studio, seulement des versions acoustiques de certaines chansons de la
Motown. Je suppose qu'elles paraîtront un jour.
Et je pense qu'il y a d'autres chansons que nous avons enregistrées pour l'album
Foolish Behaviour.

 

Quels sont les titres que tu préfères dans ce coffret (4 albums) sur lesquels tu joues ?

J'ai écouté seulement cet album une fois donc je ne m’en souviens pas.

 

Peux-tu nous donner ton avis sur le plan professionnel de Jeff Beck, Ronnie Wood, Robin Le Mesurier, et Paul Warren ?
Jeff Beck est probablement le plus grand guitariste électrique du Rock.
Ronnie Wood a un formidable touché original et arrive à trouver de grands riffs.
Robin Le Mesurier a toujours été mon premier guitariste de session lorsque je produisais à Los Angeles.
Paul Warren peut jouer un solo brûlant et fait un excellent travail.

 

Dans ton site, on peut voir que tu touches à un grand nombre d'activités: producteur de disques, auteur compositeur, Manager, etc. Peux-tu  nous en dire un peu plus sur chacun de ces métiers ?
Je ne pense pas qu'il y ait beaucoup à dire sur ces jobs ... Je tiens à être impliqué dans différentes parties de l'industrie musicale. Je suis très curieux.

 

Peux-tu nous parler de ton travail avec les Gipsy Kings ? (Parles-tu français?)
Un de mes amis,
B.A. Robertson était producteur d'un disque pour Disney et il voulait les Gypsy Kings pour enregistrer "I Got No Strings"de Pinocchio.
Il m'a demandé de faire une démonstration dans leur style de leur montrer l'idée. Je pense que j'ai joué 6 pistes de guitare différentes dans une imitation très pauvre de style flamenco, mais cela a fonctionné. BA et les Gipsy Kings ont accepté de faire la piste et je me suis envolé à Paris pour les enregistrer. Nous avons passé un très bon moment, mais après que la plupart du travail a été fait et que le groupe était partit, nous avons dû effacer certains titres (nous avons travaillions sur une régie analogique de 24 pistes,) pour le musicien de session, percussionniste. À la moitié du travail de nettoyage des pistes non désirées, j'ai remarqué que l'ingénieur avait, à tort, effacé la guitare ..... aïe. Nous avons tenté frénétiquement de téléphoner au groupe qui était sur   le chemin de l'aéroport et nous avons réussi à les faire revenir. Le soliste a remplacé tout son travail en environ 30 minutes et ils ont pris leur avion. Une leçon détestable pour moi. Toujours vérifier à deux reprises ce qui doit être effacé ou jeté. Et oui, je parle un peu de français. Mais je ne peux pas l'écrire très bien.

 

Quels sont tes projets futurs ?
Rester hors de prison. Je suppose que c'est trop tard pour mourir jeune.

 

Que fais-tu quand tu n'es pas en tournée ou en studio ... as-tu d’autres talents artistiques ?
J'ai Ava ma fille de six ans! (et Camille, vingt et un ans et Mackenzie mon fils de quinze ans.)
Je suis toujours occupé!

 

Peux-tu dire (ou écrire)  un mot en français pour les lecteurs de "Rod Stewart On Air" ?

Vive la musique!

 

Merci beaucoup M. CREGAN.

Interwiew Etienne Scotty Fournier

 

 

 

 

 

 


 

Tribute to Jim Cregan by Scotty

 

 

www.jimcregan.com. Wikipedia/JimCregan. Apart From Rod.

Jim Cregan was the guitarist of the original group created by Rod Stewart in 1976 when the band The Faces parted. Jim, James Cregan, was born March 9, 1946 in Yeovil, in the south of England, of Irish parents. He was educated at Harrow School Of Art, near London.

Guitarist, bassist, writer and producer, Jim has participated, in addition to the Rod Stewart's groupe, to many formations and played for big names like Steve Harley & Cockney Rebel, Julie Driscoll, Murray Head, Rita Coolidge, Cat Stevens, Joe Cocker , ...

In 1967 Jim, after a foray in the group Julian Covay and the Machine, joined the group Blossom Toes. They recorded two albums in the 70s, the first "We Are Ever So Clean" considered as style  "flower power", while the second "If Only For A Moment" sounds rather "heavy metal". If these two albums were commercial failures, they have since become "collectors" honored more recently by critics. Blossom Toes is dissolved and in 1971, after working on the album by Julie Driscoll, Jim joined Stud with whom he recorded two albums "September" in 1972 and "Goodbye Live at Command" in 1973.

The year 1972 allows him to replace bassist Family, with whom Jim is going to turn the United States in opening Elton John's shows. He met Bernie Taupin, the Elton's lyricist. On their return to Britain, Family recorded two singles and an album "It's Only A Movie," tours in the UK and then come apart. Jim has other projects, he married the British singer Linda Lewis for whom he produced two albums and several hit singles (Rock-a-Doodle-Doo "15th in the British charts in 1973) and especially the album" Not A Little Girl Anymore "in 1975. He joined the world tour of Cat Stevens, where he played for both.

Jim is invited to join the new group of Steve Harley, Cockney Rebel. The "glam rock" group will record in the legendary Abbey Road studios their biggest hit "Make Me Smile (Come Up and See Me) whose  the  solo acoustic guitar of Jim  will provide him many opportunities into the musical world of large groups, as Pink Floyd to Van Morrison. But Rod Stewart will win. Jim becomes his music director, co-author and co-producer of many success of Rod. He won 3 prizes ASCAP for writing "Forever Young", "Passion" and "Tonight I'm Yours". For his work with Rod, Jim has so far received 13 platinum discs and multi-platinum. Three dozen songs were written and recorded together, including "Forever Young" which was nominated for a Grammy Award despite suspicion for plagiarism of the song of the same name by Bob Dylan in 1974. ASCAP will not respond, the song does not exhibit sufficient similarities, and this association allocate even a third trophy to Jim for his contribution.

 

 

RSOA Rod Stewart On Air ©  2001-2010. Réalisation Sylgraphics.com.

Jim cesse de tourner avec Rod en 1990 pour se consacrer à l'écriture et à la production, avec entre autres Quireboys et Glass Tiger. Il retrouve en 1993 Rod aux côtés de Ron Wood pour le fameux concert MTV "'Unplugged and seated" et reprend la route aux côtés de Rod pour la tournée "A Night To Remember". En 1995, on retrouve Jim sur l'album "Spanner in The Works".

En 1996, Jim retrouve Bernie Taupin pour former "Farm Dogs". Ils sortent deux albums "Last Stand in Open Country" en 1996 et "Immigrant Sons" en 1998. Tony Brock (ancien batteur de Rod) les rejoints officiellement. Le groupe reconnu par les critiques part en tournée au printemps 1998, laissant la chanson "N'oubliez jamais" écrite par Jim pour Joe Cocker s'envoler à la cinquième place des charts en Europe. L'album se vent à plus de deux millions d'exemplaires et rapporte à Jim un double disque de platine.

En 1997, Jim entre chez le label Windham Hill Records comme artiste instrusmental et producteur. Il produit plusieurs albums pour ce label.  En 1999, Jim produit plusieurs morceaux pour un album de divers artistes comme Joe Cocker, Etta James, Bill Medley et autres. En avril 2000, il produit un album avec Janis Ian qui est allé à Austin enregistrer un duo avec Willie Nelson. "God and the FBI" obtient des critiques dithyrambiques. En 2001, l'album "Gaelic Storm", musique traditionnelle irlandaise, qu'il produit avec Kathleen Keane (whistle, violon et chant) atteint la 4ème place aux World Music Charts. Il récidive en écrivant et produisant une nouvelle composition pour la série Celtic Christmas, classé 1er pendant trois semaines au Billboard World Music. En mai 2002, Jim retourne à Londres pour produire un album pour Grand Drive, une nouvelle signature de NIck Stewart pour le label RCA Records, tandis que Willie Nelson est nominé pour l'album "Great Divide" sur lequel figurent deux titres co-écrits par Jim avec Bernie Taupin et Robin Le Mesurier.

En 2003, Jim fait la rencontre de Katie Melua, une jeune artiste de 19 ans et fait d'elle l'artiste la plus vendue de l'année. Le deuxième album de Katie est certifié multi-platine et une tournée mondiale est planifiée. Mais la naissance de sa fille Ava décide Jim de rester à la maison pendant un certain temps. Il continue d'écrire et de produire depuis son studio. Il produit le nouvel album de Roger Chapman "One More Time For Peace" sorti en avril 2007 pour Mystic Records.

Il retrouve le batteur Kenney Jones pour jammer avec son groupe "Le Jones Gang" lors d'un festival et jouent ensemble pour différents concerts au Royaume-Unis. Ils envisagent un nouvel album ensemble. L'un des derniers projets de Jim est "Help for Heroes" avec la chanson "We Will Remember Them".  "Ce fut l'expérience de production la plus gratifiante de ma carrière. C'était à la fois inspirant et exaltant". Nous n'avions que dix heures pour tout faire, mais nous avons été bénis par de talentueux artistes..."

Aujourd'hui, Jim reprend la route avec "Apart From Rod", un groupe qu'il a formé avec Gary Grainger et Robin Le Mesurier, d'anciens du groupe de Rod... 35 ans plus tard... Longue vie à "Apart From Rod".

 

 

You Tube «spopehtfopotsyggiw» -

Top of The Pop (23.12.1975)

Jim stops touring with Rod in 1990 for writing and production, including with London Quireboys and Glass Tiger. In 1993, he joins Rod with Ron Wood for recording the famous concert for MTV "'Unplugged and seated" and goes on the road with Rod for the tour "A Night To Remember". In 1995, Jim works on the album "Spanner In The Works".

 

In 1996, Jim forms "Farm Dogs" with Bernie Taupin . They released two albums "Last Stand in Open Country" in 1996 and "Immigrant Sons" in 1998. Tony Brock (Rod's former drummer) joined them officially. The group recognized by critics toured in spring 1998, leaving the song "Never Forget", written by Jim for Joe Cocker, reaches the fifth place of the charts in Europe. The album sells for more than two million copies and Jim will win a double platinum.

 

In 1997, Jim joined the label Windham Hill Records as an artist and producer instrusmental. He produced several albums for the label. In 1999, Jim produced several songs for an album by various artists as Joe Cocker, Etta James, Bill Medley and others. In April 2000, he produced an album with Janis Ian who went to Austin to record a duet with Willie Nelson. "God and the FBI" gets rave reviews. In 2001, the album "Gaelic Storm", traditional Irish music, produced by Jim with Kathleen Keane (whistle, fiddle and vocals) reached 4th place at the World Music Charts. He recurrences by writing and producing a new composition for the series Celtic Christmas, ranked first for three weeks on the Billboard World Music. In May 2002, Jim returned to London to produce an album for Grand Drive, a new signing by Nick Stewart for RCA Records, while Willie Nelson is nominated for album "Great Divide" which included two titles co-written by Bernie Taupin and Robin Le Mesurier.

 

In 2003, Jim made the acquaintance of Katie Melua, a young artist of 19 years and makes her the best selling artist of the year. Katie's second album was certified multi-platinum and a world tour is planned. But after the birth of his daughter Ava, Jim decides to stay home for a while. He continues to write and produce from his studio. He produced  Roger Chapman's new album "One More Time For Peace" released in April 2007 for Mystic Records.

 

Drummer Kenney Jones asked Jim to jam with his band "The Jones Gang" at a festival and play together for several gigs in UK. They plan a new album together. One of the last projects of Jim's is "Help for Heroes" with the song "We Will Remember Them". "This was the most rewarding production experience of my career. It was both inspiring and exhilarating. We had only ten hours to do it all, but we were blessed by talented artists ... "

Today, Jim is on the road with "Apart From Rod", a group he formed with Gary Grainger and Robin Le Mesurier, Rod's former group... 35 years later ... Long live "Apart From Rod".

 

 

Hi Jim,
So glad you could take the time to share some thoughts about your career and actuality.

 

Is there a single moment—maybe seeing a concert as a kid—that made you say, “All right, that’s it, I’m becoming a musician”?
Yes, my older brother, Maurice, bought a jazz album home and played it a lot. It was Shelly Manne and his Men. Andre Prévin played piano and they had never met before. They improvised all this amazing music and I thought then this is what I want to do. I was 12.

 

When do you got your first guitar?
I was 12 and it was a Christmas present from my parents. It was an acoustic and very cheap. Horrible to play but I didn’t care.

 

What about your Martin? Is it always your favourite?
Yes. The old D18 is still my favourite guitar. It has been on so many tracks. It has such a great sound but you have to play it gently. I doesn’t like to strummed hard. A light touch is needed to get the best out of it.

 

What was it like to compose the songs for Rod Stewart, How did you realize the songs?
I really like writing with Rod. It’s never too hard work. If the idea doesn’t come quickly we take a break.  Song writing is quite an art. You have to open yourself to the inspiration. Mostly we block ourselves by thinking too much. It’s much better to let the ides flow. Don’t analyze things until they have finished developing. Give the other writer time to express an idea even if at first you don’t get it. It’s not all about you.

 

I’m thinking of all the videos you made with Rod and the band. “What Am I Gonna Do, Just Like A Woman, Young Turks, Passion….You take a lot of fun to do these videos…have you some anecdotes or funny stories about video clips?
Yes they were lots of fun to make. When we were filming “Tonight I’m yours” we were set up in a corner of the swimming pool at the Sunset Marquis Hotel in LA. There were loads of pretty girls everywhere dancing and swimming and crawling on the floor. There were even girls dressed as French Maids in a rowing boat on the pool. Then to my surprise, while I was miming my guitar part beside the water, Kevin Savigar put his foot on my arse and pushed me in. Everything came to a sudden stop. Put on hold. There were 3 cameras, a helicopter, make-up, hair, lighting, sound and about 40 extras who all went into overtime. I was playing my one-of-kind Zemaitis guitar that had to be taken apart and dried out with a hair dryer. I went back to my house to try and find similar clothes to the ones I was wearing. Everyone thought it was funny except the producer who was mad as hell at the extra cost. The guitar was ok....and I got a free swim. When it was over we partied with all those girls at the hotel.

 

Does anyone take care about your guitars beside you...When you are on stage?
When I was touring with Rod, Robin Le Mesurier and I had a guitar tech called Peter Baynes. He helped us with Gtr changes and generally looked after us during the concerts. Before Peter we had Patrick Logue who still works with Rod to this day. Now I have my old friend Neil Byford who does that same job and also is tour manager for my very new band “Cregan & Co”.

 

What is your philosophy on using effects with guitar?

Less is more. Everything you put in the line between the guitar and the amp affects the tone. Tone is god.

I cannot understand why a guitarist playing in an arena or any big venue, puts reverb on his amp. The room already has too much reverb… I have a tuner and a volume pedal in line. I use the boost that comes with my Fender Deluxe. Buy guitars that sound great. Don’t worry if they’re expensive or well known makes. Some inexpensive instruments have great tone. The Vintage series, for example, are superb. I play a model called the Lemondrop. It sounds better than any Les Paul I’ve ever played, and that’s a lot!

 

 

 

INTERVIEW JIM CREGAN - Feb 2012

Bonjour Jim,

Je suis tellement heureux que tu puisses prendre de ton temps pour partager des informations sur ta carrière et ton actualité.


Y a t’il un moment particulier (par exemple quand tu as assisté à un concert étant enfant) qui t’a fait dire “Bon, c’est ça, je veux devenir musicien” ?

Oui, mon frère aîné, Maurice, a acheté un album de jazz et l’a beaucoup écouté à la maison. C’était Shelly Manne and his Men. André Previn y jouait du piano et ils ne s’étaient jamais rencontrés auparavant. Ils ont improvisé cette incroyable musique et j’ai su alors que c’était ce que je voulais faire. J’avais 12 ans.

 

Quand as-tu eu ta première guitare ?
J’avais 12 ans et ce fût à l’occasion d’un cadeau de Noël de mes parents. C’était une acoustique très bon marché. Horrible à jouer mais je m’en fichais.

 

Que peux-tu dire de ta Martin ? Est-ce toujours ta favorite ?
Oui. La vieille D18 est toujours ma guitare favorite. Elle a été utilisé sur tellement de morceaux. Elle a un son tellement bon mais tu dois jouer doucement avec. Je n’aime pas gratter fort. Un léger touché est nécessaire pour en faire ressortir le meilleur.

 

Comment t’y prenais-tu pour la composition des chansons de Rod. Comment les réalisais-tu ?

J'aime vraiment écrire avec Rod. Ça n’est jamais un travail très dur. Si l'idée ne vient pas rapidement, nous prenons une pause. L'écriture de chansons est tout un art. Tu dois t’ouvrir à l'inspiration. La plupart du temps nous nous bloquons à trop penser. C'est beaucoup mieux de laisser aller le flux des idées. Ne pas analyser les choses jusqu'à ce qu'elles aient fini de se développer. Laissez le temps à l’autre auteur d’exprimer une idée, même si au début vous ne l'avez pas. On ne doit pas tout centrer sur soi.

 

Je pense à toutes les vidéos que tu as faites avec Rod et le groupe. “What Am I Gonna Do, Just Like A Woman, Young Turks, Passion…” Tu as pris beaucoup de plaisir à faire ces vidéos … Est-ce que tu as des anecdotes ou des histoires amusantes à propos de ces clips vidéos ?

Oui, c’était très amusant à faire. Lorsque nous avons réalisé le tournage de “Tonight I’m yours” nous étions placés dans un coin de la piscine à l'Hôtel Sunset Marquis à Los Angeles. Il y avait plein de jolies filles qui dansaient partout, nageaient et rampaient sur le sol. Il y avait même des filles habillées comme des soubrettes françaises dans un bateau à rames sur la piscine. Puis à ma grande surprise, alors que je mimais ma partie de guitare à côté de l'eau, Kevin Savigar a mis son pied sur mon cul et m'a poussé dedans. Tout s’est brusquement arrêté. Comme une pause. Il y avait 3 caméras, un hélicoptère, du maquillage, des cheveux, des éclairages, du son et environ 40 figurants qui ont tous fait des heures supplémentaires. Je jouais ma guitare signature Zemaitis qui a dû être démontée et séchée avec un sèche-cheveux. Je suis retourné chez moi pour essayer de trouver des vêtements semblables à ceux que je portais. Tout le monde pensait que c'était drôle, sauf le producteur qui était furieux à cause du coût supplémentaire. La guitare était ok .... et j'ai eu droit à un plongeon gratuit. Quand ce fut fini, nous avons fait la fête avec toutes ces filles à l'hôtel.

 

Quelqu'un prend-il soin de tes guitares pour toi ... Quand tu es sur scène ?
Lorsque j'étais en tournée avec Rod, Robin Le Mesurier et moi avions un technicien guitare, appelé Peter Baynes. Il nous aidaient aux changements de guitare et généralement prenait soin de nous pendant les concerts. Avant Peter, nous avions Patrick Logue, qui travaille toujours avec Rod à ce jour. Maintenant, j'ai mon vieil ami Neil Byford qui fait le même travail et est également directeur de tournée pour mon tout nouveau groupe "Cregan & Co".

 

Quelle est ta philosophie sur l'utilisation des effets à la guitare ?
Moins on en fait, mieux c'est. Tout ce que tu mets entre la guitare et l'ampli affecte le son. Le son est le plus important.
Je ne peux pas comprendre pourquoi un guitariste jouant dans une salle de concert ou n'importe quel lieu important, met la réverbe sur son ampli. Le lieu a déjà trop de réverbération .... J'ai un tuner et une pédale de volume en ligne. J'utilise le boost qui est avec ma
Fendeur Deluxe. Achetez des guitares qui sonnent bien. Ne vous inquiétez pas si ce sont des marques chères ou moins connues. Certains instruments peu coûteux ont un son énorme. La série Vintage, par exemple, est superbe. Je joue un modèle appelé Lemondrop. Elle sonne mieux que toutes Les Les Paul sur lesquelles j'ai joué, et c'est énorme!

On the “Rod Stewart sessions” we founded many treasures… can you tell us whether there are some other tracks?
Yes there are other tracks. Rod recorded 3 songs at my studio just acoustic versions of some Motown songs. I guess they’ll appear one day.
And I think there are other songs we recorded for the Foolish Behaviour album.

 

What are the titles that you prefer on this box (4 albums) that you play?
I only listened to that album once so I can’t remember.

 

Can you give us your opinion on the professional level on Jeff Beck, Ron Wood, Robin Le Mesurier, and Paul Warren?
Jeff Beck is probably the greatest electric guitarist in rock.
Ron Wood has a great original touch and comes up with great riffs.
Robin Le Mesurier was always my first call session guitarist when I was producing in LA
Paul Warren can play a blistering solo and does a great job.

 

In your website we can see that you touch a large number of activities: Record Producer, Song Writer, Manager, etc... Can you tell us a little about each of these themes?
I don’t think there’s much to say about these jobs… I like to be involved in different sides of the music business. I am very curious.

 

Can you tell us about your work with the Gipsy Kings? (Do you speak French?)
A friend of mine, B.A. Robertson was producing a record for Disney and wanted the Gypsy Kings to record Pinocchio's “I Got No Strings”
He asked me to make a demo in their style to show them the idea. I think I played 6 different guitar tracks in a very poor imitation of flamenco style but it worked. They agreed to do the track and BA and I flew to Paris to record them. We had a great time but after most of the work was done and the band had left, we had to clear some tracks (we were working analogue 24 track,) for the session percussionist. About half way through the wiping of the unwanted tracks I noticed the engineer had mistakenly wiped the lead guitar.....ouch. We frantically phoned the band who were on their way to the airport and managed to get them back. The soloist replaced all his work in about 30 minutes and they caught their plane. A very nasty lesson for me. ALWAYS double check what’s being erased or dumped. Et oui, je parle un peu de Française. But I can’t write it very well.

 

What are your future plans?
Staying out of jail. I guess it’s too late to die young.

 

What do you do when you're not on tour or on studio…have you some others artistic talents?
I have Ava my six years old daughter! (and Camille, twenty-one and Mackenzie my fifteen year-old son.)
I am always busy!

 

Can you say (write) a word in French for readers of  "Rod Stewart On Air" site?

Vive la musique !

 

Thank you very much M. CREGAN

Interview Etienne Scotty Fournier

 

 

Instant of complicity between Jim and Rod

on « Dock Of The Bay « in San Diego in 1984

 

 

LIENS/LINKS

liensjimcregan