Rod Rod CHANNEL TV ROD STE    RT AIR

Reconnu comme le meilleur joueur d'harmonica du monde par bon nombre de musiciens, Jimmy Zavala (ou Jimmy Z sur surnom) a fait partie du groupe de Rod au début des années 80 comme saxophoniste et harmoniscite de génie.


Jimmy est né le 7 février 1955 à Sacramento en Californie. Adolescent, il fréquente assidument les boites de nuit de sa ville natale et très vite découvre l'harmonica au travers de la musique de Little Walter et de Taj Mahal. Pendant trois ans, il s'initie au saxophone et commence à se faire un nom parmi l'élite des musiciens de clubs californiens.


Ses influences musicales sont alors Junior Walker et King Curtis. Pendant six ans, il tourne non-stop avant de poser ses bagages à Los Angeles où il déménage en 1980. C'est pendant une" jam session" au Central Club, club situé sur le Sunset Trip de Los Angeles, qu'il attire l'attention de deux des musiciens de Rod Stewart, Robin Le Mesurier et Jim Cregan qui se souviendront de lui quand Rod cherchera un saxophoniste pour son groupe.

Impressionné par sa virtuosité aussi bien à l'harmonica qu'au saxophone ou même à la flûte, Rod propose instantanément à Jimmy d'intégrer son groupe.Il y rencontre Kevin Savigar avec qui, il fera équipe lors d'une session pour John Cougar (John Cougar Mellencamp).



CHANNEL TV ROD STEWART ON AIR Biographie/Biography. Interview . #Robinbio #Lepetitrécit Biographie/Biography
Saxophoniste & harmoniciste  du Rod Band de 1981 à 1985 CHANNEL TV ROD STEWART ON AIR Liens/Links.
RSOA Rod Stewart On Air ©  2001-2010. Réalisation Sylgraphics.com.
INTERVIEW JIMMY Z - 2012 LIENS/LINKS

LiensjimmyZ

Interview by Etienne Scotty Fournier on Skype from Rome (Italy) - May 2012

Tell us the circumstances when you first realized that music was more than a passion. Where you realized it was going to be a career.
What artists did you listen to growing up that influenced you to play harmonica and saxophone and develop your own style?

I was sixteen when I first started playing in bands and in nightclubs. I knew right then that is want I wanted to do. I was playing mostly in dangerous juke joint type bars in the black part of town in Sacramento,California. I made about $20 a night and I was in heaven. The occasional bullet with someone's name on it would fly across the room but mostly beer bottles.

For harp I first listened to "Meet the Rolling Stones" one of their first records. Then I discovered Paul Butterfield. Then on to Taj Mahal and then my master ever since, Little Walter. Also Charlie Musselwhite, George Smith, Charlie McCoy, Big Walter Horton, Sonny Boy Williamson, etc

For the sax at first and still it was Jr. Walker. Then King Curtis. Then Stanley Turrentine, David "Fathead" Newman, Hank Crawford, Dave Sanborn, Sonny Rollins, Grover Washington, Wilton Felder. I loved/love The Crusaders.

What gear do you currently use on stage? In the studio?

I play a Selmer Mark Vl tenor sax in the 200,000 serial number range. A Berg Larson mouthpiece 132/2 with a Rico Plasticoat Reed #3. I play a Yanagasawa Baritone Sax w/ low A with standard old hard rubber mouthpiece for a fat, warm tone. Listen to Etta James' new album release "Dreamer". The bari sounds big and fat on it.

I play Lee Oskar harmonicas. Major and minor with an Astatic bullet type mic w/ magnet crystal in to an old Blackface Fender Concert amp. I've installed a Master Volume pot on it along w/replacing the 4 10" speakers w/one 15" speaker. It's loud and ballsy and breaks up just right for that Little Walter type sound.

Tell us about the changes you and your instrument playing have gone through from your first professional gig to being considered one of the top musicians in the world.

I've always played Selmer saxes and still love them the best for the action and sound.I used to play Hohner Harmonicas but I have been playing Lee Oskar since they were called Tombo Harmonicas in 1981. I got an endorsement from them way back then.

Tell us about your recent recording experiences and what your goals are for the next years. Tell us about your latest project.

I'm producing a cd right now for an independent artist. Rock/Blues style. I'm also finishing up some original blues songs for my next cd. It will have more horn section work on it and lots of harp. I'm singing.

Have your musical tastes changed over the years?

My musical tastes still lean towards the blues and jazz but over the years I've grown to love all different styles of music and can enjoy them more than I used to. But my favorite music has to have some soul in it whatever style it is.

Tell us about your song writing process. Do you invest a lot in the creation of a song or are you more spontaneous?

Lately for the last 5 years I've been writing more songs on the piano. I used to start with a loop and play bass for a groove or a riff. But as my piano playing has gotten better and I really enjoy playing the instrument, most of my latest songs are from the piano.

How did you end up working with Rod Stewart?

Rod first saw me playing at a small club on the Sunset Strip in Hollywood called "The Central". It's now owned by Johnny Depp and called "The Viper Room". Robin LeMesurier's ex wife and mine were friends back then and we both played in bands at the Central. Robin had got the gig w/Rod and Rod had asked if he knew any sax players for his new band. He knew me. Rod came to see me play along with Jim Cregan and Robin. I was given a cassette tape to rehearse with on a Friday and told to be at Rod's house in Beverly Hills Monday afternoon. They forgot to tell me some songs like "Da Ya Think I'm Sexy' were now played a 1/2 step lower. Oh well. I somehow managed to get the gig despite my sax leaking and falling apart. I think my harp playing saved the day!!!

Do you have any fun stories (anecdotes) in the company of Rod to tell us?

Fun stories with Rod???...I could write a book…as a matter of fact there are a couple of Rod/Jimmy Z stories at www.ztribe.com > blog.

You have reached the band in 1981.

Rod Stewart band?  Yes, I joined the band in April 1981.

When came this game with Rod, almost systematically, down your pants in public, during the concerts.

Backstage before the show, Rod had challenging it.  He did it during a show and it was broadcast all around the world. During the shows, I did not know when he would do, it was always a surprise. I think it was frequently on "Tora tora tora". I had only one button in my pants, so it was easy enough to drop it. Fortunately it did not go further. It made everyone laugh and I forced myself to concentrate on my saxophone solo.

Are you still in contact with musicians from the Rod Stewart Band?

At Los Angeles airport, I met Tony Brock call me. We recorded together a little bit. Last year, Robin LeMesurier left me a message on facebook, kevin Savigar too and Jim Cregan. And I talk to Nick Lane, Lee thornsburg, We are friends and we laughed a lot together. And Jimmy Roberts is a really good friend of mine, he is with Rod, now. He send me pics in red jacket and I say you look good ! He said it would suit me well, but I told him that it was not for me.

Can you give us your opinion about saxophonists which plays on the Rod Stewart Band:Phil Kenzie, Jimmy Roberts, Katja Rieckermann…

Jimmy Roberts is great. Great musician, great player and a good man, he is a good friend of mine. Phil Kenzie, I think he is great, I love his playing. I saw him a few times, he was playing "the year of the cat”, he is really a good player. And I never heard Katja, so I can’t say anything about his playing.

You know very well France (Paris and Le Lavandou), tell us a few words in French, please.

“J’ai habité Paris quand je jouais avec Eurythmics” (I lived in Paris when I play with Eurythmics) and I have a lot of friends in “Le Lavandou” and in Paris. I'm not back in France for many years, I'd go back.

Is it possible to see you in France soon?

“Je ne sais pas, mais j’espère (I don’t know but I hope) Give me a gig.

If you had wishes for the years to come, what would they be?

Finish my record, keep playing music and just basically stay healthy in music.

Thank you for all Jimmy, you are a nice person.

You got it man, anytime Etienne. Take care. “A tout à l’heure”





ztribe.com. JIMMY Z ALBUMS 	& ZTRIBE
ANYTIME ANYPLACE
Date : 1988
Label : IRS RECORDS

1. I Know
2. You’ve Got Me Runnin’
3. Bum Opera
4. Cool Breeze
5. Colorz (Une Autre Place)
6. Where’s All My Money
7. I Never Said That I Would
8. We Don’t Seem To Mind
9. Nothing Guaranteed
10. Shotgun Cha Cha
CHANNEL TV ROD STEWART ON AIR Albums. #Lepetitrécit #liensRobin3

jimmyzalbums

interjimmyZ

biojimmyz

En 1985, il rejoindra sur scène Tom Petty and The Heartbreakers pour le Live Aid Concert de Bob Geldof au JFK Stadium de Philadelphie.

En 1988, il participe aux côtés d'Eurythmics à un autre concert mémorable, le concert Nelson Mandela au stade de Wembley retransmis à la télévision devant un milliard de personnes où son solo délirant à l'harmonica sur "Must Have Been An Angel" marquera.


Cette même année, il sort un album solo instrumental "Anytime, Anyplace". Il récidive en 1991 avec l'album "Muzical Madness" produit par Dr-Dre, producteur de rap. Ensemble, ils ont co-écrit tous les titres de l'album et Jimmy assure le saxophone, l'harmonica bien sûr mais aussi le chant.


Son professionnalisme et sa renommée font de Jimmy Z l'un des musiciens de Los Angeles les plus appréciés et beaucoup d'artistes font appel à son talent, Willie DeVille, Rick Springfield, Eric Burdon, Carole King, Dr-Dre, Rita Coolidge, Barry White,  Ziggy Marley, Bon Jovi, Macy Gray, Gladys Knight et bien d'autres encore... Il participe à de nombreux films et vidéos (concerts de Rod Stewart, d'Eurythmics, les films The Doors, Georgie, Wild At Heart ...).


En 1997, il rejoint l'icone du blues et du jazz américain Etta James avec qui il va tourner pendant plus de 10 ans et enregistrer six albums et un DVD live.


En 2002, Jimmy enregistre harmonica et saxophone  avec le groupe de rock mexicain Jaguares sur leur album "Pirmero Instinto" dont le solo sur le hit single "Te Lo Pido Por Favor". Il tourne avec les Jaguares de 2002 à 2004.

Mais c'est avec son propre groupe ZTribe qu'il sort un CD aux accents blues intitulé "Caught Inside" sur lequel Jimmy Z peut exprimer ses étonnantes capacités instrumentales et vocales.


En 2004, Il sort "The Heart And Soul of A Jaguar" (Corazon Y Alma de un Jaguar), mélange astucieux de rock mexicain et de blues américain avant de s'intéresser à la musique afro-américaine du 21ème siècle avec "NeoBlues" où figurent Zac Harmon, Munyungo Jackson, Greff Writght et Rich DelGrosso.

En 2010 et 2011, Jimmy part en tournée en Scandinavie en duo avec le bluesman suédois Slidin' Slim. C'est aussi en 2011 qu'il devient le chef d'orchestre pour "The Sons Of Etta", un groupe qu'il a formé avec les fils d'Etta James, Donto et Sameto, et la chanteuse soul Thelmas Jones.


Aujourd'hui, Jimmy continue à jouer avec son groupe ZTribe, produit pour d'autres artistes des chansons, des bandes sonores pour la publicité et enseigne l'harmonica et le saxophone depuis son studio de Los Angeles.

Jimmy écrit aussi occasionnellement sur son blog "Confessions of A Glorified Sideman", la chronique de ses aventures et mésaventures dans le monde du show-business, distillant pour le plus grand plaisir de ses lecteurs les anedoctes qu'il a vécues sur la route aux côtés de quelques illustres célébrités du monde musical.


Pour l'heure, Jimmy participe à l'album "Shades and Peters' (Martin Petersen est un fan absolu de Rod) aux côtés de Jim Cregan, Kevin Savigar et Tony Brock. Il s'apprête également à partir de nouveau en tournée avec Slim Slidin cet été en juin et juillet 2012.




Recognized as the best harmonica player in the world by many musicians, Jimmy Zavala (or Jimmy Z his nickname) was part of Rod Stewart group in the early 80 as a saxophonist and a genial harmoniscit.


Jimmy was born February 7, 1955 in Sacramento, California. Teenager, he frequents assiduously nightclubs in his hometown and quickly he discovers the harmonica through the music of Little Walter and Taj Mahal. For three years he learns the saxophone and begins to make a name among the elite musicians of California clubs.

His musical influences are Junior Walker and King Curtis. For six years, he tours non-stop before putting his luggage in Los Angeles where he moved in 1980. It was during a "jam session" at the Central Club, a club located on the Sunset Strip in Los Angeles, he attracts the attention of two musicians, members of the Rod Stewart Group, Robin Le Mesurier and Jim Cregan who will remember him when Rod will seek a saxophonist for the group.

Impressed by his virtuosity on the harmonica as well as saxophone or even on the flute, Rod offers to him to instantly integrate his groupe. He meets there Kevin Savigar with whom he will team up in a session for John Cougar (John Cougar Mellencamp).





In 1985, he joined on stage Tom Petty & The Heartbreakers for the Live Aid concert at JFK Stadium Bob Geldof in Philadelphia.

In 1988, he participated alongside Eurythmics to another memorable concert, the Nelson Mandela concert at Wembley Stadium on television before a billion people where his delirious solo on harmonica on "There Must Be an Angel" will mark.


That same year, he released a solo instrumental album "Anytime, Anyplace". He started again in 1991 with the album "Muzical Madness" produced by Dr. Dre-, rap producer. Together they co-wrote all tracks on the album and Jimmy ensures the saxophone, harmonica course, but also singing.






His professionalism and reputation make Jimmy Z one of the  most popular musicians in Los Angeles and many artists rely on his talent, Willie DeVille, Rick Springfield, Eric Burdon, Carole King, Dr. Dre, Rita Coolidge, Barry White, Ziggy Marley, Bon Jovi, Macy Gray, Gladys Knight and many more ... He participates in numerous films and videos (concerts by Rod Stewart, Eurythmics, film The Doors, Georgia, Wild At Heart ...).


In 1997 he joined the icon of American jazz and blues Etta James with whom he will run for over 10 years and recording six albums and one live DVD.


In 2002, Jimmy recorded harmonica and saxophone for the Mexican rock group Jaguares on their album "Pirmero Instinto" whose solo on the hit single "Te Lo Pido Por Favor". He tours with Jaguares from 2002 to 2004.

But  this is with his own band "ZTribe" that he released a blues CD  entitled "Caught Inside" in which Jimmy Z can express his astonishing instrumental and vocal capabilities.


In 2004, he released "The Heart And Soul Of A Jaguar" (Alma Y Corazon of a Jaguar), clever mix of Mexican rock and American blues before turning to the African-American music of the 21st century with "NeoBlues" a group where he plays with Zac Harmon, Jackson Munyungo, Greff and Rich DelGrosso Writght.

In 2010 and 2011, Jimmy went  Scandinavia for a tour in duo with Swedish bluesman Slidin 'Slim. Also in 2011 he became the conductor for "The Sons Of Etta", a group he formed with the son of Etta James, and Donto Sameto, and soul singer Thelmas Jones.


Today, Jimmy continues playing with his band ZTribe, produces for other artists songs, soundtracks for advertising and teaches harmonica and saxophone from his studio in Los Angeles.


Jimmy also writes occasionally on his blog "Confessions of A Glorified Sideman," chronicles of his adventures and misadventures in the world of show business, distilling for the delight of his readers anedoctes he lived on the road to along with some famous celebrities of the musical world.


For now, Jimmy is participating to the album "Shades and Peters' (Martin Petersen is an absolute fan of Rod) with Jim Cregan, Kevin Savigar and Tony Brock. He’s also preparing to leave again on tour with Slidin Slim this summer in June and July 2012.






MP3

MP3

CORAZON Y ALMA DE UN JAGUAR
Date : 2004
Label : Zavala Songs

1. Nos Dejes Que
2. Te Lo Pido Por Favor
3. Porque Te Quiero
4. La Celula Que Explota
5. Shotgun Cha Cha
MUZICAL MADNESS
Date : 1991
Label : Ruthless Records

1.   Prélude
2.   Whatever You Want
3.   Funky Flute
4.   Phone Sexx
5.   Reeperbahn
6.   Reazons
7.   Who’s Leroy
8.   Crazy You
9.   Watching You
10. Summertime
11. Evil
12. Hip Hop Harmonica
13. Muzical Madness

MP3

MP3

CAUGHT INSIDE
Date : 2003
Label : Boneyardsrecords

1.   Lil Hurricane
2.   I’m Your Honeyman
3.   It’s Your Heart That Matters
4.   House Full Of Love
5.   Gettin’It
6.   Defending The Blues
7.   Since The Blues Began
8.   Love Turns Blue
9.   Cafe Boogaloo
10. Mr. Sugarcane - Caught       Inside

Rock My Plimsoul -Jimmy & Rod at the Forum LA - 1981

You Tube - Rockinjac


There Must Be An Angel - Jimmy Z & Eurythmics

Concert Nelson Mandela - Wembley Stadium - 1988

You Tube - Eurythmicslive

Interview d’Etienne Scotty Fournier par Skype depuis Rome - Mai 2012

Dis-nous dans quelles  circonstances tu as réalisé pour la première fois que la musique était plus qu'une passion et que cela allait être une carrière.
Quels sont les artistes que tu as écoutés en grandissant et qui t’ont influencé pour jouer de l'harmonica et du saxophone et développer ton propre style?

J'avais seize ans lorsque j'ai commencé à jouer dans des groupes et dans les discothèques. J’ai su tout de suite ce je voulais faire. Je jouais la plupart du temps dans les bars louches et dangereux des quartiers noirs de Sacramento, en Californie. Je me faisais environ 20 $ par nuit et j'étais au paradis. Occasionnellement, une balle visant une personne traversait la pièce, mais la plupart du temps c’était des bouteilles de bière.

Pour l’harmonica,  j'ai d'abord écouté "Meet the Rolling Stones" un de leurs premiers enregistrements. Puis j'ai découvert Paul Butterfield. Ensuite, le Taj Mahal, et enfin mon maître depuis, Little Walter. Et aussi Charlie Musselwhite, George Smith, Charlie McCoy, Big Walter Horton, Sonny Boy Williamson, etc…

Pour le sax, d'abord et toujours, c’est Jr. Walker. Puis King Curtis. Et Stanley Turrentine, David "Fathead" Newman, Hank Crawford, Dave Sanborn, Sonny Rollins, Grover Washington, Wilton Felder. J'ai adoré et j’adore Les Crusaders.

Quel équipement utilises-tu actuellement sur scène ? Et en studio ?
Je joue sur un saxophone ténor Selmer Mark VI dans la gamme numéro de série 200 000. Un bec Berg Larson 132/2 avec un Reed Rico Plasticoat n ° 3. J’utilise un Yanagasawa Baritone Sax w/low avec un embout  standard en caoutchouc pour un son grave et chaud. Écoutez Etta James sur son dernieralbum  « The Dreamer ». Le bari sonne lourd dessus.

J’utilise des harmonicas Lee Oskar. Majeur et mineur avec un micro Astatic type aimant de cristal  et un vieil ampli Fender Blackface Concert. J'ai installé un potentiomètre de volume dessus et j’ai remplacé  les quatre enceintes de 10 pouces par une seule de 15. C’est fort et énergique et parfait pour un son à la Little Walter.

Parles-nous des changements par lesquels tu as dû passer,  toi et ton jeu instrumental, depuis ton premier concert professionnel jusqu’à être considéré comme l'un des meilleurs musiciens au monde.
J'ai toujours joué avec des saxophones Selmer et je les aime toujours, ce sont les meilleurs pour l'action et le son.
J'avais l'habitude de jouer de l’ harmonica Hohner mais j’ai joué sur des Lee Oskar, depuis 1981 ils s’appellent Harmonicas Tombo. J'ai reçu leur approbation en retour depuis.

Parles-nous de tes expériences récentes d'enregistrement et quels sont tes objectifs pour les prochaines années. Parles-nous de ton dernier projet.
Je produis un cd en ce moment pour un artiste indépendant. Style rock/blues. Je suis également  en train de finir quelques chansons de blues originales pour mon prochain album. Il y aura plus de travail de cuivres sur celui-ci et beaucoup d’harmonica. Je chante.

Tes goûts musicaux ont-ils changé au fil des ans ?
Mes goûts musicaux vont toujours vers le blues et le jazz, mais au cours des années, j'ai appris à aimer tous les styles de musique différents et je les apprécie plus qu’avant. Mais ma musique préférée doit avoir une âme en elle quel que soit son style.

Parles-nous de ta façon d’écrire des chansons. Est-ce que tu t’investis  beaucoup dans la création d'une chanson ou tu es plus spontané ?
Depuis les 5 dernières années, j'ai écrit plus de chansons au piano. J'avais l'habitude de commencer par une boucle et un jeu de basse pour un groove ou un riff. Mais comme mon jeu de piano s’est amélioré et que j'ai vraiment plaisir à jouer de cet instrument, la plupart de mes dernières chansons ont été écrites au piano.

Comment as-tu fini par travailler avec Rod Stewart ?
Rod m’a vu jouer la première fois dans un petit club sur le Sunset Strip à Hollywood appelé "Le Central". Il appartient maintenant  à Johnny Depp et s’appelle "The Viper Room". L’ex-épouse de Robin LeMesurier et la mienne étaient  amies à l'époque et nous avons tous les deux joué dans des groupes au « Central ». Robin travaillait pour Rod et Rod avait demandé s'il connaissait des joueurs de saxo pour son nouveau groupe. Il me connaissait. Rod est venu me voir jouer avec Jim Cregan et Robin. On m'a donné une cassette pour répéter le vendredi et on m’a dit d'être à la maison de Rod à Beverly Hills le lundi après-midi. Ils ont oublié de me dire que quelques chansons comme "Da Ya Think I’m Sexy ?" était maintenant jouées dans un demi ton plus bas. Oh bien ! J'ai réussi à obtenir le job en dépit des fuites de mon sax en train de s’effondrer. Je pense que mon harmonica a sauvé la journée!

As-tu des histoires amusantes (anecdotes) en compagnie de Rod à nous raconter ?
Histoires amusantes avec Rod?? ... Je pourrais écrire un livre ... En fait, il y en a plusieurs  sur Jimmy Z stories à l’adresse www.ztribe.com> blog.

Tu as rejoint le groupe en 1981.
Le groupe de Rod Stewart ? Oui, j'ai rejoint le groupe en Avril 1981.

Comment est venu ce jeu avec Rod, de faire presque systématiquement tomber ton pantalon en public, lors des concerts.
En backstage avant le spectacle, Rod s’était lancé un défi. Il l'a fait lors d'un concert qui a été diffusé partout dans le monde. Durant les concerts, je ne savais pas quand il le ferait, c’était toujours une surprise. Je pense que c'était souvent sur "Tora Tora Tora". J’avais un seul bouton à mon pantalon, il était donc assez facile de le laisser tomber. Heureusement, il n'allait pas plus loin. Ca faisait rire tout le monde et je m’efforçais de rester concentré sur mon solo de saxophone.

Es-tu toujours en contact avec des musiciens de la bande de Rod Stewart?
À l’aéroport de Los Angeles, j'ai rencontré Tony Brock qui m’a appelé. Nous avons enregistré un peu ensemble. L'année dernier, Robin LeMesurier m'a laissé un message sur Facebook, Kevin Savigar aussi et Jim Cregan. Et je parle à Nick Lane, Lee Thornsburg, Nous sommes amis et nous avons beaucoup rigolé ensemble. Et Jimmy Roberts est un très bon ami à moi, il est avec Rod maintenant. Il m’a envoyé ses photos en veste rouge et je lui ai dit que cela lui allait bien! Il a dit qu'il me conviendrait bien aussi, mais je lui ai répondu que ce n'était pas pour moi.

Peux-tu nous donner ton opinion sur les saxophonistes qui jouent ou ont joué avec le groupe de Rod Stewart : Phil Kenzie, Jimmy Roberts, Katja Rieckermann ...
Jimmy Roberts est super. Grand musicien, grand joueur et un homme bien, c’est un très bon ami. Phil Kenzie, je pense qu'il est génial, j'aime son jeu. Je l'ai vu à quelques reprises, il jouait «The Year Of The Cat », c’est vraiment un bon musicien. Et je n'ai jamais entendu Katja, donc je ne peux rien dire au sujet de son jeu.

Tu connais très bien la France (Paris et Le Lavandou), dis-nous quelques mots en français, s'il te plaît.
"J'ai habité à Paris quand je jouais avec Eurythmics"  et j'ai beaucoup d'amis au Lavandou et à Paris. Je ne suis pas revenu en France depuis de nombreuses années, j'y retournerais.

Est-il possible de te voir bientôt en France ?
"Je ne sais pas, mais je l’espère"  Donne-moi un concert.

Si tu avais des vœux  pour les années à venir, quels seraient-ils ?
Terminer mon album, continuer à jouer de la musique et juste fondamentalement rester en bonne santé en musique.

Merci pour tout Jimmy, tu es quelqu’un de sympa.
Pas de problème, quand tu veux Etienne. Porte-toi bien. "A tout à l'heure" !


SONS OF ETTA - Jimmy Z & Thelma Jones

Live at Harvelle at Santa Monica - CA - April 2011

You Tube - Jimmyztribe



Star Turn With Rod Stewart- 25.10.2010 è Sweden

You Tube - jzssnf

Facebook.